Communiqué de la délégation RN au Parlement européen

Le 24 octobre au Parlement de Strasbourg, Marcel de Graaff, co-président du groupe ENL, et Gilles Lebreton, chef de la délégation RN, ont reçu l’écrivain Bernard Chupin pour une conférence sur l’islamisme.

Le conférencier a dévoilé, devant une assistance médusée, la stratégie pour la conquête de l’Europe théorisée par l’Organisation islamique pour les sciences et la culture (ISESCO), organisme soutenu par les 57 États de l’Organisation de la coopération islamique (OCI).

L’objectif de l’ISESCO est tout simplement de substituer l’islamisme à la civilisation occidentale. Cet organisme, financé par l’Arabie saoudite et les États islamistes les plus durs, cherche notamment à empêcher les immigrés de s’intégrer dans les sociétés européennes qui les accueillent. « L’assimilation est un crime contre l’Humanité », écrit-il. Dans cette perspective, l’ISESCO encourage la construction de mosquées salafistes et d’écoles coraniques, ainsi que l’utilisation de la langue arabe, langue du Coran.

Sur le plan politique, l’ISESCO appelle les islamistes vivant en Europe à faire de la politique et à « siéger dans les parlements nationaux afin de faire prendre en compte les réclamations islamiques. » Il s’agit en somme d’essayer de noyauter le pouvoir politique de l’intérieur.

À terme, son espoir est de réaliser la conversion à l’Islam du plus grand nombre possible d’Européens afin de substituer la charia aux libertés publiques.

La délégation RN du Parlement européen estime qu’il est de son devoir de révéler à l’opinion publique l’existence de cette stratégie de conquête, décrite par Bernard Chupin dans son ouvrage « Demain l’Islam en France », afin de l’alerter sur la nécessité de résister sans faiblesse à ses offensives, encore illustrées ces derniers jours par la décision du comité des droits de l’Homme de l’ONU de condamner la loi française anti-burqa.

Partagez ceci

Faites connaître le travail du groupe auprès de vos contacts