La presse a récemment fait écho de pratiques interdites au sein d’un abattoir polonais, à savoir l’abattage de vaches malades qui semblent pourtant vouées à l’alimentation humaine. De plus, il apparaît que tout est fait pour masquer les traces de maladies, ce qui n’empêche pas la certification de cette viande.

Sachant que la Pologne exporte à 80% sa viande, quelles mesures compte prendre la Commission pour éviter que cette viande ne se retrouve sur le marché pour protéger les consommateurs européens.

Partagez ceci

Faites connaître le travail du groupe auprès de vos contacts