Stop au massacre de notre agriculture et des filières qui en dépendent !

Communiqué de presse de Joëlle MÉLIN, Philippe LOISEAU et Mylène TROSZCZYNSKI

La crise du beurre dans notre pays a pour conséquence une pénurie de ce produit dans les rayons des magasins mais entraîne aussi de graves difficultés pour les artisans, commerçants et industriels dont les activités dépendent du cours du beurre.

Cette crise démontre, s’il en est besoin, à quel point la politique menée par l’Europe de Bruxelles n’est aucunement protectrice de nos agriculteurs, ni même de notre marché intérieur, de ses acteurs, et des consommateurs.

Les Français redécouvrent donc aujourd‘hui les réels méfaits de la gestion ultralibérale de Bruxelles au travers de cette nouvelle crise du beurre !

En effet, la fin mal gérée des quotas laitiers ayant engendré une surproduction, la demande mondiale de plus en plus importante et la mauvaise gestion par la Commission européenne des stocks de lait risquent d’avoir de lourdes conséquences sur la filière de production laitière française, déjà dangereusement en difficulté : 30% des éleveurs-producteurs laitiers ont disparu depuis 2012 et une exploitation sur trois n’est pas reprise !

Joëlle Mélin, Philippe Loiseau et Mylène Troszczynski, députés européens et respectivement membres des commissions Emploi, Agriculture et Marché intérieur, s’indignent de cette situation et ont donc déposé une proposition de résolution demandant à la Commission Européenne :
• de revoir sa gestion des stocks de lait en poudre pour tenter d’endiguer cette crise,
• de prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger les producteurs laitiers, notamment par l’introduction de barrières douanières, même temporaires, visant à empêcher la spéculation sur cette matière première.

Recent Posts