Faut-il limiter la liberté de parole des députés pour n’offenser personne ?

Faut-il limiter la liberté de parole des députés pour n’offenser personne ?

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Téléchargez l’application de la délégation

Téléchargez l\'application ENL FranceTéléchargez l\'application ENL France