Sur la prévention contre le retour du scorbut dans les États développés

Le Parlement européen,

– vu l’article 168 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne,

– vu l’article 133 de son règlement,

A. considérant que le scorbut est une maladie rare causée par des carences en vitamine C et dont les symptômes incluent des douleurs musculaires, des saignements des gencives, ainsi qu’un état de fatigue généralisé;

B. considérant que, selon le National Health Service (Royaume-Uni), les hospitalisations pour des cas de scorbut ont augmenté de 27 % entre 2009 et 2014 et que les personnes âgées et isolées ainsi que les enfants atteints de troubles du spectre de l’autisme y sont particulièrement exposés;

C. considérant que, selon la BBC (22 janvier 2016), cette recrudescence du scorbut est corrélée à une recrudescence des cas de malnutrition sévère et de goutte, une maladie qui affecte une personne sur quarante au Royaume-Uni et est également causée par des apports nutritifs insuffisants;

D. considérant que la recrudescence du scorbut souligne la détérioration des conditions de vie de certaines catégories sociales et traduit un manque d’informations sur l’équilibre alimentaire;

1. encourage la Commission à sensibiliser les populations européennes à l’équilibre alimentaire et, en particulier, aux apports journaliers en vitamine C.

Recent Posts