Le Parlement européen,

– vu l’article 133 de son règlement,

– vu la réponse E-005299/2018 à la question écrite de P. Loiseau

A. Considérant les graves difficultés, notamment financières, touchant les agriculteurs européens;

B. Considérant que certaines études réalisées en France par la MSA démontrent que le taux de mortalité par suicide des agriculteurs serait de 20 à 30% supérieur au reste de la population;

C. Considérant que, d’après ces mêmes études, la surmortalité par suicide dans ce secteur d’activité aurait pour origine le manque de revenus décents et l’endettement massif des agriculteurs;

D. Rappelant la réponse du Commissaire européen, Vytenis Andriukaitis, à la question écrite de Philippe Loiseau, qui indique qu’aucune donnée n’existe au niveau européen permettant une analyse cohérente du suicide chez les agriculteurs;

1. Estime nécessaire que les statistiques des décès dans l’UE prenant en compte les suicides soient ventilées par catégorie socioprofessionnelle afin d’identifier les secteurs traversant une crise ;

2. Demande que les données mesurant réellement et fiablement le taux de suicide par type de profession puissent être collectées auprès des États membres puis compilées et rendues publiques;

3. Charge son Président de transmettre la présente résolution au Conseil et à la Commission.

Partagez ceci

Faites connaître le travail du groupe auprès de vos contacts