Sur le Phénoxyéthanol et autres conservateurs

L’association UFC-Que Choisir en France a mené en 2013 une enquête sur la présence d’une trentaine de conservateurs et substances dans 27 lingettes et 7 laits de toilette destinés aux bébés.

On retrouve ces molécules dans 94 % des cas. Plus inquiétant encore, le phénoxyéthanol, qui est un conservateur aux effets toxiques pour le foie et suspectés pour le système reproducteur et le développement, est présent dans au moins 14 lingettes et 3 laits de toilette.

En France, l’Agence nationale de sécurité du médicament recommande de limiter à 0,4 % la concentration dans les produits destinés aux moins de 3 ans. Or, un quart des produits testés contenaient plus de 0,4 % puisqu’une concentration allant jusqu’à 1 % est rendue possible par la réglementation européenne.

Récemment à nouveau, l’UFC-Que Choisir a dénoncé la présence de substances «indésirables» dans de nombreux produits cosmétiques. Une pratique qui semble en progression puisque l’édition 2016 de cette enquête pointait 186 cosmétiques, quand la dernière en évoque 400. De plus, 26 produits, dont une dizaine spécialement destinés aux bébés, contiennent du phénoxyéthanol.

Quelles mesures la Commission peut-elle prendre dans ce cas afin de ne pas mettre en danger la sécurité des plus petits et de limiter la présence de phénoxyéthanol ?

Recent Posts