En réponse aux inquiétudes liées à l’utilisation du glyphosate et plus précisément suite aux révélations des « Monsanto Papers » concernant le Roundup®, le Parlement européen a décidé de créer une commission spéciale pour examiner la procédure d’autorisation de l’UE pour les pesticides.

Cette commission tentera aussi de pallier les risques de défaillances et de conflits d’intérêts, et examinera le rôle de la Commission européenne et de ses agences dans le processus d’évaluation des substances. Elle sera composée de trente membres parmi lesquels je représenterai le groupe des députés Europe des Nations et des Libertés.

Dans un délai de neuf mois, la commission spéciale devra rendre un rapport en vue de l’approbation du Parlement. Ayant beaucoup travaillé sur le dossier du glyphosate, j’y apporterai une analyse éclairée par ma connaissance des problématiques de la ruralité.

Partagez ceci

Faites connaître le travail du groupe auprès de vos contacts