Ce mardi 16 janvier, le Parlement européen a voté l’interdiction de la pêche « au chalut associée au courant électrique impulsionnel ». Les députés du Front National se félicitent de cette interdiction à laquelle ils ont contribué en déposant et en votant des amendements contre la pêche électrique.

Pour rappel, la sole et la plie disparaissent rapidement des zones où l’on pratique cette pêche et aucune étude n’a jamais été menée pour déterminer l’impact des décharges électriques sur les juvéniles, les espèces voisines ou encore sur la fécondité, et cela après plus de 10 ans d’expérimentation !

Les députés du Front National demandent cependant que toute la lumière soit faite sur le mensonge de la Commission européenne qui l’a conduit en 2006 à accorder une dérogation en faveur de cette pêche : elle s’était fondée sur un rapport scientifique qu’elle prétendait favorable alors qu’il n’en était rien. Ce procédé a conduit à une situation dramatique de concurrence déloyale, notamment pour les pêcheurs du Nord de la France.

Partagez ceci

Faites connaître le travail du groupe auprès de vos contacts