Sur les maladies nosocomiales en Europe

Le Parlement européen,

– vu l’article 168 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne,

– vu l’article 133 de son règlement,

A. considérant que plus de deux millions et demi d’infections nosocomiales sont diagnostiquées chaque année en Europe, parmi lesquelles la pulmonite, la bactériémie et les infections urinaires sont les plus courantes, ce qui occasionne un impact supérieur à celui du SIDA ou de la tuberculose en terme d’années de vie corrigées du facteur invalidité («disability adjusted life years»), selon une étude publiée dans Plos Medicine;

B. considérant que les infections nosocomiales affecteraient un patient européen sur vingt et seraient, pour beaucoup d’entre elles, évitables par de simples mesures d’hygiène;

1. encourage la Commission, via le Centre européen de contrôle et de prévention des maladies, à intensifier la surveillance des maladies nosocomiales, notamment antibiorésistantes.

Recent Posts