Sur l’usage illégal de la mention « fabriqué en Normandie »

Dans le but de protéger le savoir-faire des producteurs et l’authenticité des produits, dans l’intérêt du consommateur, l’appellation d’origine contrôlée (AOP) « Camembert de Normandie » permet à 5% des producteurs de camemberts de continuer à produire selon les méthodes traditionnelles un produit qui appartient à la gastronomie du terroir normand.

De plus, le Règlement CEE n°2081/92 stipule qu’une indication géographique ne peut être utilisée à des fins commerciales si elle est déjà citée dans une appellation d’origine protégée.

Or, l’AOP « Camembert de Normandie » subit une concurrence déloyale de la part des industriels qui produisent des camemberts « fabriqués en Normandie », dont le lait, pasteurisé et modifié à haute température, ne provient pas de vaches élevées en Normandie.

1. La Commission compte-t-elle proposer des solutions de protection des petits exploitants face au dumping commercial des grands groupes ?

2. La Commission compte-t-elle permettre une meilleure information des consommateurs à travers un étiquetage plus juste des produits « fabriqués » sur le même lieu qu’un produit similaire bénéficiant d’une AOC du même nom ?

Recent Posts