L’Union européenne vient encore de démontrer qu’elle est l’Europe des banques et des affairistes sans foi ni loi.

En effet, un commissaire européen, Jyrki Katainen, a été surpris en pleine conversation secrète dans un hôtel avec l’ancien Président de la Commission de Bruxelles, José Manuel Barroso, engagé en 2016 par la banque Goldman Sachs à l’origine de la crise financière de 2008. Pourtant, officiellement, M. Barroso s’était engagé à ne pas faire de lobbying auprès de la Commission européenne.

Le principe d’une discussion en hémicycle sur cette rencontre a été soumis aux voix. La délégation FN a bien sûr voté pour. De façon scandaleuse, la délégation LR a au contraire voté contre, dans une ultime tentative d’empêcher un débat gênant pour l’UE.

Malgré cette tentative pathétique, le débat a finalement eu lieu et a permis à Gilles Lebreton de dénoncer, au nom de la délégation FN, l’affairisme de Barroso et de la Commission.

Seul le FN propose une Europe saine, celle d’une coopération entre nations libres et souveraines.

Partagez ceci

Faites connaître le travail du groupe auprès de vos contacts