L’inefficacité de l’initiative de Bruxelles pour l’emploi des jeunes

En avril 2017, la Cour des comptes européenne a publié un rapport qui évalue l’impact de l’Initiative pour l’emploi des jeunes (IEJ) sur la lutte contre le chômage des jeunes en Europe[1].

Le budget de l’IEJ s’élève à 6,4 milliards d’euros pour les années 2014-2020. Son objectif est d’aider les jeunes, surtout les jeunes sans emploi, ne suivant ni enseignement ni formation (NEET) et les jeunes chômeurs de longue durée, à trouver un emploi.

Pourtant, la Cour des comptes a constaté que la contribution de l’initiative pour l’emploi des jeunes à la réalisation de cet objectif était très limitée et n’a pas donné des résultats importants.

En effet, en France, le taux de chômage des jeunes n’a pas diminué depuis la mise en œuvre de cet instrument. Pire encore, en 2016, il a été même plus élevé (24,6%) qu’en 2014 (24,2%).

La Commission admet-elle que l’Initiative pour l’emploi des jeunes est donc un échec et ne devrait pas être poursuivie ?
La Commission ne pense-t-elle pas que sa proposition d’augmentation du budget de l’IEJ d’un milliard d’euros, pour les années 2017-2020, n’est donc pas justifiée ?
[1] http://www.eca.europa.eu/fr/Pages/DocItem.aspx?did=41096

Recent Posts