On y retrouve Michael Privot, un belge converti à l’Islam, qui dirige le réseau européen contre le racisme (ENAR : European Network Against Racism). Il a déclaré en 2015 : « On peut être fondamentaliste et démocrate ». Le 25 avril 2018, son association a plaidé au Parlement européen pour empêcher la France et d’autres pays d’interdire les habits islamiques (Burka…). D’après ses déclarations, son association a reçu 900 000 euros de subventions européennes en 2016 pour 9 salariés.

Depuis mai 2017, la Commission finance un de ses pseudo-projets de recherche sur la radicalisation et les inégalités. Le 27 avril 2018, Michael Privot a recommandé au PE européen et à la Commission d’arrêter temporairement toute initiative contre le terrorisme.

Grâce aux impôts des européens, la Commission finance des projets de recherche à hauteur de 77 milliards d’euros (2014-2020), dont 20 millions d’euros seront encore attribués fin août 2018 et fin août 2019 contre la radicalisation.

Quelles mesures seront prises pour éviter que des fondamentalistes bénéficient de fonds issus des impôts de citoyens européens ?

http://www.lesoir.be/archive/recup/792882/article/actualite/belgique/2015-02-12/michael-privot-islamologue-on-peut-etre-fondamentaliste-et-democrate#
Il s’est également opposé à la tenue d’une conférence du journaliste français éric Zemmour en tant que co-fondateur d’une autre association : EMBEM (Empowering Belgian Muslims) http://www.sudinfo.be/archive/recup/1180815/article/2015-01-01/des-musulmans-vervietois-opposes-a-la-venue-de-zemmour-en-belgique

http://ec.europa.eu/transparencyregister/public/consultation/displaylobbyist.do?id=09854512780-89

Dialogue About Radicalisation and Equality (DARE) https://cordis.europa.eu/project/rcn/208416_en.html

Suite au programme de travail : p. 35 et 36 http://ec.europa.eu/research/participants/data/ref/h2020/wp/2016_2017/main/h2020-wp1617-societies_en.pdf

Ses premières conclusions fantaisistes sont que le sentiment de menace perçus par les citoyens européns sont liés, non pas aux terrorisme islamistes, mais aux inégalités sociales entre les territoires et à la résurgence de groupes d’extrême-droite.

http://www.dare-h2020.org/uploads/1/2/1/7/12176018/18_04_25_dare_policy_brief_1_-_ct_experts_perspectives.pdf

https://ec.europa.eu/programmes/horizon2020/en/news/horizon-2020-work-programme-2018-2020

Dans le cadre de l’appel SU-FCT01-2018-2019-2020 : Facteurs humains et aspects sociaux, sociétaux et organisationnels pour résoudre les problèmes liés à la lutte contre la criminalité et le terrorisme. p28, 48 et 49 http://ec.europa.eu/research/participants/data/ref/h2020/wp/2018-2020/main/h2020-wp1820-security_en.pdf

Partagez ceci

Faites connaître le travail du groupe auprès de vos contacts