Déjà condamné pour avoir tenté de subtiliser le gyrophare d’une voiture de police, un Mauritanien de 37 ans a crevé les pneus d’une voiture de police, insulté les agents de police et leur a craché au visage.

Le délinquant, accueilli par nos soins sur notre territoire depuis 2011, a osé dire que la France et ses représentants ne le respectaient pas. Le comble est la décision de la Justice qui ne le condamne qu’à deux ans de prison avec sursis pour ses méfaits à répétition et ses provocations.

On observe dans cette histoire, devenue banale, le laxisme à tous les niveaux. D’une part, l’immigration érigée en absolue par nos dirigeants est la cause de la totale ingratitude de certains immigrés. D’autres part, la complaisance de la Justice pour les personnes qui se dressent ainsi contre les forces de l’ordre, crée les conditions du chaos sécuritaire grandissant dans le Calvados, comme dans tous notre pays.

Au Front National, nous demandons avec une constance, qui a le mérite de l’honnêteté et de la clarté, l’application de la tolérance zéro, l’expulsion des délinquants étrangers, et le retour de peines planchers pour permettre aux Français de vivre chez eux en paix.

Partagez ceci

Faites connaître le travail du groupe auprès de vos contacts