Le Parlement européen

– Vu l’article 133 du règlement ;

A. Considérant le risque avéré d’attaques terroristes dites chimiques, radiologiques, bactériologiques et nucléaires (CRBN) en Europe ;

B. Considérant le degré de technicité que nécessitent de telles attaques ;

C. Considérant que, dans le passé, notamment sous Saddam Hussein, il a été constaté que de nombreux étudiants irakiens étudiaient la matière nucléaire au Royaume-Uni ;

1. Demande à la Commission de faire une étude ayant pour objectif de lister les formations européennes universitaires sensibles (nucléaire, manipulation chimique et bactériologique, etc.) ;

2. Demande à la Commission de réaliser une étude statistique du nombre d’étudiants étrangers inscrits au sein de ces formations universitaires européennes sensibles ;

3. Demande à la Commission de recommander aux États membres de prendre les dispositions nécessaires, notamment à l’égard des pays à risque afin de protéger nos savoirs et limiter les risques CRBN.

Partagez ceci

Faites connaître le travail du groupe auprès de vos contacts