Glyphosate : l’industrie agrochimique et la Commission européenne contre l’agriculture et les peuples !

Bayer et Monsanto, avec le soutien de la Commission européenne, imposent le glyphosate pour 5 ans de plus.

Ces grands industriels, n’ont rien trouvé de mieux, pour faire du rendement, que de continuer à empoisonner les humains et les sols. Les « Monsanto Papers » ont prouvé qu’ils étaient prêts à tout pour manipuler l’opinion publique et continuer leur fructueux business.

L’industrie ne peut aller contre l’agriculture, le respect de la terre et la santé publique. Cependant, nous ne connaissons pas encore d’alternative propre aussi performante que cet herbicide. Si certains écologistes se plaisent à accuser les agriculteurs, ils devraient plutôt se tourner vers les industriels qui sont les vrais responsables, et encourager l’innovation notamment en faveur des biocides, pour sortir de cette situation de monopole industriel.

De plus, une Europe des Nations, permettrait aux États qui le refusent de ne pas participer à ce hold-up généralisé. Elle serait également l’échelon légitime pour unir les efforts de recherche en vue de trouver des produits alternatifs, pour une vraie écologie, respectueuse des agriculteurs et des consommateurs.

En tant que membre de la Commission de l’Industrie, de la Recherche et des Transports, je m’intéresse à plusieurs titres à ce sujet et n’entends pas baisser la garde devant les abus de l’industrie agrochimique. Il faut que la Commission cesse d’abuser de sa position de force pour obliger les États et les peuples à se plier aux velléités des lobbies les plus offrants.

Recent Posts