Filière porcine française : nouvelle victime des sanctions imposées à la Russie par Bruxelles

En réponse aux sanctions introduites par l’Union Européenne contre Moscou, le gouvernement Russe a décidé d’ajouter à la liste des produits alimentaires interdits l’importation de cochons. Outre les cochons vivants, les nouvelles restrictions sont imposées aussi sur les abats et les graisses des animaux de ferme. Cette nouvelle situation va avoir pour conséquences, un affaiblissement une fois de plus la filière porcine française et le renforcement d’une filière russe autonome et de qualité.

Avec insistance les députés du groupe Europe des Nations et des Libertés, Edouard Ferrand et Philippe Loiseau demandent à la Commission européenne de lever les sanctions contre la Russie et d’arrêter de prendre en otage l’agriculture européenne par des considérations de politique politicienne.

Recent Posts