Communiqué de presse de la délégation française du Groupe Europe des Nations et des Libertés

Ce samedi au Parlement européen de Strasbourg, se tenait la rencontre des jeunes Européens (EYE) : une occasion rêvée pour les 160 jeunes parrainés par les députés européens du Rassemblement National de participer à des débats sur les grandes orientations de la politique de l’UE. Qu’il s’agisse du terrorisme islamiste, de la submersion migratoire ou du BREXIT, ces jeunes sont brillamment intervenus en hémicycle avec un double objectif : exprimer à la fois leur défiance à l’égard du fonctionnement et des institutions actuelles de l’Union européenne mais aussi convaincre leurs pairs de rejoindre le camp des Nationaux.

Le lendemain, le colloque du MENL « La Jeunesse pour une Europe des Nations » a fait salle comble au Parc de l’Orangerie. Plus de 200 jeunes ont assisté aux deux tables rondes consacrées à la défense de l’identité et à la lutte contre le chômage de masse dont sont victimes les 18/25 ans. À ce titre, nous remercions chaleureusement les intervenants pour leur contribution : les députés européens Mylène Troszczynski et France Jamet, les conseillers régionaux Aline Bertrand et Jordan Bardella ainsi que les responsables jeunes de la Ligue et du Vlaams Belang Davide Quaddri et Bart Claes.

Sur invitation de Nicolas Bay, co-président du groupe Europe des Nations et des Libertés, ce week-end de la jeunesse est indéniablement une réussite pour le camp des Nationaux. Non seulement il aura démontré la capacité de nos jeunes à s’emparer des problématiques européennes dans une ville hautement symbolique, Strasbourg. Mais il aura surtout permis d’envoyer un message clair à la Commission européenne qui suscite désormais le rejet d’une majorité d’Européens : la jeunesse dit « OUI » à l’Europe mais « NON » à Bruxelles !

Partagez ceci

Faites connaître le travail du groupe auprès de vos contacts