Elections en Hongrie : la reprise en main du destin de l’Europe par ses peuples se poursuit

Le verdict démocratique des élections générales qui viennent de se tenir hier en Hongrie est parfaitement clair : M. Viktor Orbán et son parti, le Fidesz, ont été élus triomphalement pour une troisième fois consécutive, avec un taux de participation extrêmement élevé.

La leçon politique en est tout aussi claire. Quand un parti de centre-gauche ou de centre-droit arrive au pouvoir, les électeurs le congédient systématiquement à l’élection suivante : c’est « l’alternance ». En revanche quand un parti véritablement soucieux de défendre ses concitoyens et l’identité nationale est élu, il sera immanquablement réélu, et de plus en plus largement.

Les citoyens hongrois ont ainsi vigoureusement remercié M. Orbán. Pour avoir remis sur pied l’économie du pays -et surtout pour avoir protégé la nation hongroise contre la submersion migratoire, prônée par Bruxelles.

En préparation notamment des élections européennes de 2019, le Front National va poursuivre et intensifier ses stratégies d’alliances européennes. Il est de notre devoir de chercher à substituer à l’UE fédéraliste un projet pro-Européen mais respectueux de l’indépendance des nations et de la volonté des peuples. La Hongrie nous démontre, s’il en était besoin, que notre projet d’union des nations européennes, est bien celui qu’attendent les citoyens.

Recommended Posts