Député Européen
 
lebreton-slide

Gilles LEBRETON

VOTRE DÉPUTÉ

BIOGRAPHIE

Gilles Lebreton est né à Brest en 1958. Il est marié et père de 3 enfants.

Il est Docteur en droit (Université Paris II – Assas) et en philosophie (Université Paris IV – Sorbonne). Professeur agrégé des facultés de droit, il est professeur de droit public à l’Université du Havre depuis 1990. Il a exercé dans cette université diverses responsabilités, dont celle de doyen de 1995 à 2000, de directeur de laboratoire de recherche de 2000 à 2011, et de membre du conseil d’administration de 1995 à 2012.

Il est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages juridiques, dont deux (Droit administratif général et Libertés publiques et droits de l’Homme) sont régulièrement réédités. Il est chevalier dans l’Ordre national du Mérite et officier dans l’Ordre des Palmes académiques.

Membre du SIEL (Souveraineté, Indépendance Et Libertés) dès la création de ce parti en 2012, il en a été le vice-président d’avril 2013 à novembre 2014. En novembre 2014, il a quitté le SIEL pour le Front National, dont il est devenu membre du Bureau politique le 1er décembre 2014

Souverainiste, il a été conseiller politique de Marine Le Pen pour l’enseignement supérieur d’octobre 2011 à janvier 2015. Sous les couleurs du Rassemblement Bleu Marine (RBM), qui réunit notamment le Front National et le SIEL, il a été candidat aux élections législatives de 2012, puis a été élu conseiller municipal de Montivilliers en mars 2014 et député au Parlement européen en mai 2014.

Depuis le 17 janvier 2015, il est le délégué territorial du Front National pour les treize départements de la circonscription Ouest (Bretagne, Pays de Loire, Poitou-Charentes)
Missions au Parlement européen

MISSIONS AU PARLEMENT EUROPÉEN

Gilles Lebreton est membre de la Commission des affaires juridiques et membre suppléant de la Commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures.

« En tant que membre de la Commission des affaires juridiques, je m’opposerai de toutes mes forces à la réalisation du grand marché transatlantique qui aggraverait la situation déjà préoccupante de nos PME et de notre agriculture. »

ACTUALITÉS
RÉSEAUX SOCIAUX

fb(1) twitter(1) youtube

Fil Facebook

Fil Twitter


CONTACT

ECRIVEZ-MOI