Pourquoi notre délégation s’est abstenue sur le mandat donné à la constitution d’une commission temporaire sur le terrorisme

La délégation FN/RBM au Parlement européen s’est abstenue sur le mandat donné à la constitution d’une commission temporaire sur le terrorisme.

Ce vote est motivé par le refus de « sauvetage » de Schengen et des institutions qui y sont liées. Leur inefficacité et de leur nocivité dans la lutte contre le terrorisme en France comme en Europe ont été démontrées dans les attentats de Bruxelles, Nice ou encore Paris.

La disparition de nos frontières extérieures alliée à la politique migratoire sont responsables de la terrible politique permettant aux terroristes de se dissimuler et aux armes de circuler.

La délégation FN/RBM au Parlement européen demande surtout un renforcement de nos frontières nationales et l’éloignement des étrangers qui menacent la sécurité publique de nos États.

Notre Délégation propose également la réunion sous l’égide de la France, du Royaume-Uni, des États-Unis, de la Russie et de la Chine d’une conférence internationale sur le terrorisme pour une coopération réelle et efficace.

Recent Posts