Question de Dominique Martin (ENF) à la Commission européenne.

Le projet de rapport sur le terrorisme invite les États membres à supprimer le contenu terroriste illicite qui est hébergé sur internet : une excellente initiative.

Le texte invite à le faire dans l’heure, ce qui parait techniquement peu réalisable, malgré l’automatisation que permet l’intelligence artificielle.

Confirmez-vous la possibilité pour les géants d’internet de supprimer ce contenu dans l’heure ?
Qu’en est-il pour les petits hébergeurs et les applications de téléphonie mobile telle que Télégramme ?
Comment chiffrer le montant des amendes (a priori peu dissuasives pour des groupes dont le chiffre d’affaire cumulé avoisine les 3 500 milliards de dollars) ?

https://www.lesechos.fr/02/02/2018/lesechos.fr/0301242857940_2017–l-annee-faste-des—gafa–.htm

Partagez ceci

Faites connaître le travail du groupe auprès de vos contacts