Énième scandale sur la viande en Europe. Dans une question écrite adressée à la Commission européenne, nous apprenons que l’Ukraine a pu contourner la réglementation européenne relative à la limitation des importations de poulets.

En effet, en créant une découpe spéciale visant à laisser une aile accrochée à la poitrine du poulet, l’Ukraine a pu contourner le contingent de 17.600 tonnes de viande accordé par l’UE à cet État. Cette découpe étant considérée comme un morceau de volaille générique, elle permet une exportation vers l’Europe sans droits de douane.

Pire encore, pour ne pas attirer l’attention, cette viande s’est retrouvée dans des usines européennes appartenant à l’Ukraine pour être transformée et commercialisée dans des circuits ne nécessitant pas l’indication de l’origine. Ce montage démontre bien une volonté de fraude.

Les députés européens du Rassemblement National dénoncent ces abus et réclament la suspension immédiate des importations de poulet venant d’Ukraine ainsi que la possibilité d’infliger une amende ou des mesures de rétorsion à l’égard de ce pays. De même, notre groupe demande que soit rendue obligatoire à l’échelle européenne l’étiquetage d’origine de la viande contenue dans des produits transformés. La France a obtenu une dérogation spéciale pour cette législation, à titre provisoire. Il serait temps que l’Union européenne prenne la mesure de cette question essentielle, soutenue par tous les professionnels du secteur, et par les consommateurs.

Partagez ceci

Faites connaître le travail du groupe auprès de vos contacts