Bruxelles avalise la politique meurtrière d’Erdogan contre les Kurdes…avec un pourboire de 3 milliards d’euros en prime

Réunis en « mini-sommet » à Varna, en Bulgarie, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et le président du Conseil, Donald Tusk, viennent une fois de plus de plier lamentablement devant le dirigeant islamiste turc.

Alors que celui-ci mène depuis plus de deux mois une guerre acharnée contre les combattants kurdes qui ont libéré nombre de territoires de l’emprise de l’Etat islamique, ses exactions reçoivent ainsi l’assentiment scandaleux des dirigeants de l’Union européenne.

De plus, il est prévu que soit versée à la Turquie une somme de 3 milliards d’euros pour l’accueil des migrants, utilisés par Erdogan comme une arme et un instrument de chantage contre les nations européennes.

Il est grand temps d’en finir avec cette politique de capitulation devant un dictateur islamiste des plus dangereux.

Il faut mettre fin, sans retour, au processus d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne.

Recommended Posts