Air France vous mène en bateau… Mais pas autant que nos gouvernements successifs !

Air France vous mène en bateau… Mais pas autant que nos gouvernements successifs !

Air France a licencié 2000 personnes (1) en 2017, en plus des 4000 salariés (2) que l’entreprise a remerciés en 2013. Un chiffre scandaleux car on constate un bilan très positif : 1,5 milliard d’euros (+42%) de résultat opérationnel (3) ! Pour preuve ? Les bonus versés ont augmenté de 176 millions d’euros par rapport à 2016, et le PDG s’est versé une confortable rémunération de 1,1 million d’euros (4). Peut-on blâmer directement la France pour ces licenciements ? Difficile car elle ne dispose plus que de 14% du capital ! En comparaison, les Chinois et les Américains détiennent 18% !

À force de vendre nos fleurons français aux sociétés étrangères, Macron et ses alliés politiques ne sont plus en mesure de sauver vos emplois, sans compter les bénéfices qui s’envolent vers la Chine au lieu de gonfler le patrimoine français.
Par ailleurs, comme en décembre 2014, Macron se contente de demander des fonds à la Commission de Bruxelles au nom de « l’adaptation à la mondialisation ». Les « mesurettes » envisagées pour la reconversion du personnel d’Air France (2 000 euros (5) par personne pour devenir apiculteur ou Professeur de français pour étrangers) sont un affront fait à nos concitoyens. Les migrants, eux, bénéficient de 10 000 euros (6) par personne pour prendre des cours de cuisine ethnique ! …

Il faut arrêter de vendre nos biens (terres, sociétés, savoir-faire) aux plus offrants, au risque de perdre notre souveraineté ! Enfin, la préférence nationale doit être la norme dans l’allocation des fonds de reconversion. Bruxelles nous promettait le miel ? Pas de convertir des pilotes en apiculteurs !

(1) 1858 personnes dont 1086 entre avril et juillet 2017. Le trafic aérien est en croissance de 5,3% au niveau mondial et de 3,4% au départ de l’Europe entre 2008 et 2015.
http://ec.europa.eu/transparency/regdoc/rep/1/2018/EN/COM-2018-230-F1-EN-MAIN-PART-1.PDF
(2) Nombre de licenciements durant la période de référence : 1 019. Nombre de licenciements avant/après la période de référence : 4 194.
http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/HTML/?uri=CELEX:52014PC0701&from=FR
(3) http://www.airfranceklm.com/sites/default/files/1234_q4_2017_press_release_fr_def.pdf
(4) p.60 http://www.airfranceklm.com/sites/default/files/publications/ddr_air_france-klm_2017_0.pdf
(5) p.9 http://ec.europa.eu/transparency/regdoc/rep/1/2018/EN/COM-2018-230-F1-EN-MAIN-PART-1.PDF
(6) http://ec.europa.eu/esf/main.jsp?catId=67&langId=en&newsId=2833

Recommended Posts