Agriculture : on prend les mêmes et on recommence !

La future loi sur la réorganisation commerciale dans l’agriculture ne permet pas de répondre aux problèmes de nos agriculteurs. La PAC rend difficile l’application et la réorganisation économique de la filière française.

Les agriculteurs veulent un partage de la valeur entre transformateurs et distributeurs. Certes, ils vont fixer les prix de leur matière première mais au final quel sera le prix définitif pour le consommateur après les marges des transformateurs et distributeurs ? Les niveaux de vente à perte envisagés demeurent encore trop faibles.

En fait, comme le rappelle régulièrement le Front National, ces mesures pourraient s’avérer très rapidement insuffisantes, parce qu’elles ne s’attaquent pas au fond du problème. Elles ne font pas sortir les agriculteurs du carcan des centrales d’achat et des grandes surfaces.

Ells ne s’attachent pas à recentrer les ventes sur les circuits courts, et, surtout, à remettre en cause la politique mondialiste de Bruxelles, nocive pour l’avenir de notre agriculture.

Recent Posts