La semaine prochaine les gilets jaunes devraient être rejoints par le monde agricole qui se mobilisera pour faire cesser le matraquage des agriculteurs, mais aussi pour que le gouvernement tienne ses promesses annoncées par la loi Alimentation.

Alors que le gouvernement a fait miroiter aux agriculteurs une amélioration de leurs revenus, le seul effet sera une augmentation des marges de la grande distribution et donc des prix pour les consommateurs !

A l’instar des mesurettes du Premier ministre du simple report des taxations prévues, le ministre de l’Agriculture reconnaît que le calendrier de mise en place de la loi alimentation risque d’être perturbé, sous-entendant donc que la hausse des prix serait déplacée dans le temps.
Avec ce type de réponse, le gouvernement et le président de la République, en plus du mépris montré aux Français, mettent notre pays en grave danger.

On peut donc légitimement se demander si E. Macron sait ce que veut dire « pouvoir vivre dignement du fruit de son travail ». C’est exactement ce que souhaitent les agriculteurs comme l’ensemble des Français !

Partagez ceci

Faites connaître le travail du groupe auprès de vos contacts