Question écrite de Philippe Loiseau

Le règlement européen du 18 septembre 2007 (EC 1100/2007), institue des mesures de reconstitution du stock d’anguilles européennes afin de favoriser le retour des géniteurs vers leur lieu de reproduction.
Le plan national de gestion de l’anguille française, approuvé par la Commission européenne le 15 février 2010, fixe notamment, comme objectif, une réduction de 60% de la mortalité par pêche de l’anguille de moins de 12 cm à partir de 2015. Le 13 décembre 2017, les 28 États membres se sont accordés sur les quotas de pêche pour 2018.

Il a été acté l’interdiction de pêcher des anguilles européennes de plus de 12 cm de longueur pendant trois mois consécutifs, entre le 01/09/18 et le 31/01/19, dans les eaux européennes en précisant, toutefois, que la méditerranée n’était pas concernée par cette interdiction.

Alors que ces derniers se trouvent en grande difficulté et que l’essentiel de leur activité annuelle s’effectue entre septembre et décembre, quelles garanties la Commission européenne peut donner aux pêcheurs d’anguilles de Méditerranée pour la saison 2019 et les suivantes.

Alors que les pêcheur d’anguilles de Méditerranée se trouvent en grande difficulté et que l’essentiel de leur activité annuelle s’effectue entre septembre et décembre, quelles garanties la Commission européenne peut donner à ces derniers pour la saison 2019 et les suivantes.

Partagez ceci

Faites connaître le travail du groupe auprès de vos contacts